Se préparer à l'accouchement avec la sophrologie

La préparation à l'accouchement, la maternité et à la parentalité responsable commence dès le début de la grossesse ou même avant celle-ci. La pratique de la sophrologie permet de s'harmoniser au maximum avant l'arrivée du bébé et de vivre une grossesse positive et confortable.

Préparation sophrologique à la naissance...

Naissance de la condition de parents qui désirent l'assumer autrement. Naissance d'un enfant qui, dès le début de sa vie fœtale, perçoit l'ambiance du monde extérieur au travers du corps et de l'esprit de sa mère, eux-mêmes modulés par l'attitude du père.

Naissance de l'interaction de ces trois consciences, celle de l'enfant, du conjoint et la conscience personnelle de la femme, sa transformation intérieure, sa mutation psychologique profonde.

La sophrologie va donner une clef pour un accompagnement non seulement physiologique mais aussi psychologique. Cette science de l'harmonie de la conscience trouve donc au cours de ces mois un terrain privilégié chez les couples qui désirent assumer la "maternité" et leur nouvelle condition de parents. Cela avec une notion de liberté, de temps et de respect du rythme de chacun.

La notion d'autonomie, chère à l'entraînement personnel en sophrologie, permettra un accouchement en couple, le personnel médical pouvant se faire le plus discret possible.

Avant 4 mois et 1/2 de grossesse, il n'est pas nécessaire ni même souhaitable de faire autre chose que de la sophrologie classique. Progressivement, il faudra ajouter à l'entraînement sophrologique des exercices de préparation spécifique à la maternité, réalisés comme des exercices du premier degré.

Il est conseillé de suivre un minimum de 10 séances, à raison d'1 séance par semaine ou tous les 15 jours selon l'avancement de la grossesse.

Des exercices plus spécifiques peuvent être ajoutés : exercice de bascule du bassin, exercices circulatoires, exercices respiratoires et exercices physiques. Il est important d'insister sur le futur.

Tout au long des séances, faire terminer l'entraînement par une prise de conscience et un dialogue positif avec le bébé.

A partir de 8 mois de grossesse, l'exercice de poussée doit être rajouté en vivance sophrologique.

Il n'existe pas de traitement type, chaque cas étant particulier. Vous trouverez ici dessous  un exemple de déroulement d'une série de séances de sophrologie préparatoires à la maternité. Les exercices se pratiqueront debout, assis et couché et seront adaptés à l'état de santé de la future maman. Les pères seront invités à participer autant que possible pour les préparer à leur nouvelle responsabilité paternelle mais aussi de façon à harmoniser le couple avant l'arrivée du bébé.

A chaque séance, s'ajoute un peu de théorie concernant la grossesse, l'accouchement, le couple et l'enfant.

1ère séance

  • Introspection dynamique
  • Exercices asymétrique extension
  • Désactivation

2ème séance

  • Introspection dynamique
  • Exercice des épaules
  • Prise de conscience respiratoire
  • Rotation tronc bassin fixe (en assis)
  • Désactivation
  • Qualité synthèse

3ème séance

  • Introspection dynamique
  • Exercice Jacobson
  • Exercice de tête
  • Gestion du sommeil
  • Activation - Désactivation

4ème séance

  • Détente simple
  • Barattage abdominal
  • Rotation de tout le corps
  • A/D
  • Gestion de l'émotion

5ème séance

  • Introspection au choix
  • Respiration
  • Moulinets
  • Exercice  de concentration sur la main ou défocalisation de l'attention sur une partie du corps
  • Futur positif (dépassement de l'obstacle: bébé à la maison)

6ème séance

  • Introspection globale
  • Contractions alternées
  • Emotion
  • Sentiment de présence
  • Futur: bébé premier jour à la maison

7ème séance

  • Introspection au choix
  • Exercices 1er et/ou 2ième degré au choix
  • Futur: bébé à la maternité

8ème séance

  • Introspection au choix
  • Exercices au choix
  • Souvenir d'avenir

Séance de préférence avec le papa

  • Simulation des contractions et de la poussée

Principaux objectifs de la préparation:

La mère : prise de conscience des modifications corporelles; diminution des nausées; gestion des angoisses et de l'anxiété; amélioration du sommeil; vécu positif de sa féminité; préparation à la séparation de l'accouchement; intégration du bébé dans la vie quotidienne et préparation à l"accouchement en tant que tel.

Le père : gestion des angoisses et de l'anxiété; acceptation des modifications corporelles de sa femme; intégration du bébé dans la vie quotidienne; préparation au vécu et à sa participation à l'accouchement.

 

«« En savoir plus sur les cours d'initiation à la sophrologie »»